Tourisme : de nouveaux projets d’investissement en Tunisie

Actualité

L’économie de la Tunisie est étroitement liée à l’agriculture, l’exploitation minière et énergétique, aux industries de manufacture et au secteur touristique. Elle se distingue des autres pays par la diversification de son économie et se situe en 2eme position en termes de revenus par habitant, ainsi que pour son niveau de développement devancé par la Lybie. C’est un des deux pays de l’Afrique du Nord qui figurent dans la catégorie « pays à revenus moyens ».

Présenté lors de la Conférence Internationale sur l’Investissement le 29 et 30 novembre de l’année 2016 à Tunis, le plan quinquennal pour le développement du pays, nommé officiellement « Tunisia 2020 », comporte plus de 146 projets et touche plus de 20 secteurs économiques. Il vise à donner une nouvelle vision de la Tunisie en misant sur l’efficacité, l’équité et la durabilité. Parmi ces projets, on distingue principalement 3 projets d’investissement dédiés au secteur touristique.

L’évolution du secteur touristique en Tunisie :

La Tunisie fait partie des destinations préférées des européens. En effet, le pays dispose d’un climat méditerranéen chaud l’été et particulièrement doux lors de l’hiver, de quelques 1300 km de côtes et surtout une richesse historique à faire envier la plupart des pays. Mais le plus grand avantage reste le coût du séjour en Tunisie. Même avec une augmentation lors des vacances d’été, passer ses vacances dans ce magnifique pays reste toujours abordable.

La véritable révolution touristique du pays a commencé véritablement dans les années 60 durant lesquelles les secteurs public et privé se sont donné la main pour le développement de ce secteur de l’économie. Lors de l’année 1962, la Tunisie ne comptait que 52 000 visiteurs pour une offre de 4000 lits seulement dans tout le pays et un revenu de 2 millions de dinars par an.  En 2006, le tourisme est devenu la principale source de devises du pays avec plus de 6 millions 500 mille visiteurs. Plus de 340 000 emplois ont été créés.

Après les attentats de 2015, le tourisme tunisien a lourdement chuté mais tend maintenant à se redresser avec quelques 1 725 891 visiteurs le premier trimestre de cette année, soit une augmentation de 47 % par rapport à l’année précédente. Les européens ne représentent que 17% du nombre total d’entrée même si l’on compte une croissance de 31% comparé à l’année 2016.

Les trois grands projets d’investissement pour le quinquennal 2016-2020 :

 Tunisia 2020

Le plan d’investissement « Tunisia 2020 » comporte 3 grands projets pour redresser le secteur touristique du pays.

Construction d’un village thermal Lalla Khadija :

Le premier projet est la construction d’un village thermal pour les touristes dans la ville d’Hammam Bent Jedidi. Ce village est au top de la modernité et propose un centre thermal, deux unités hôtelières comprenant un hôtel et un appart-hôtel. Les touristes pourront bénéficier de plus de 200 habitations équipées de tout le confort que l’on peut espérer. 28 hectares de terrain seront alloués pour la construction de ce village.

Ce gigantesque projet coûtera plus de 80 millions d’euros et créera plus de 500 emplois permanents pour la population de la ville.

Aménagement de la zone du grand Korbous :

Ce projet vise à aménager un immense pôle du tourisme thermal dans la région de Korbous. Au programme : construction de quatre stations thermales, vingt-six résidences hôtelières et quelques chalets de villégiatures sur plus de 1 300 hectares. On y trouvera aussi un casino, un théâtre, un terrain de golf et un parc naturel récréatif.

275 hectares seront classés urbanisables  tandis que le reste ne le sera pas pour respecter les exigences de la norme environnementale.

Le projet d’aménagement coûtera, pas moins de 1 200 millions d’euros. Plus de 6 200 personnes pourront bénéficier des emplois directement créés pour le projet.

Hammamet golf and Resort Development :

Ce projet de 25 millions d’euros vise à aménager un grand complexe de golf comprenant un parcours de 27 trous, un driving range pouvant accueillir au total plus de 120 participants et un club-house de luxe. Ce dernier disposera d’un restaurant gastronomique où tout le monde pourra déguster  les spécialités du pays, d’un bar pour se relaxer après avoir parcouru les 27 trous du circuit et d’un spa. Il y sera aussi construit un cartier résidentiel disposant de quelques villas individuelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *